mardi 26 août 2014

Wool War One : sortie des tranchées


WOOL WAR ONE 

Sortie des tranchées  






Bon. Ben voilà. 

Quasiment on y est. 

De là, quand tout a commencé, à maintenant, quand il ne manque plus que quelques bataillons, quasiment on y est. 

On a quasiment fini la guerre. 

On le savait du départ,c'est infaisable la guerre en jersey. C'est trop triste. Il y a trop de monde. Il y a trop de morts. Il faut trop de casques et de musettes. C'est trop difficile d'en sourire, de la guerre. C'est pas possible. C'est absurde. 


Quatre millions de mailles. 

C'est beaucoup trop. 

Ca voudrait dire que chaque maille, c'est deux morts. C'est vertigineux et ça fait peur. 

Quatre millions de mailles plus tard, dix mille heures plus tard, ça se confirme. C'est absurde, c'est vertigineux et ça fait peur. 

Et on a quasiment fini. 

Dans un petit mois, le temps des dernières vareuses, des derniers godillots, des derniers casques et des dernières musettes, d'un dernier voyage à Lyon, la guerre sera terminée. 

Avant de se mettre à quatre pattes au Musée de La Piscine pour installer tout ça, on va venir à Paris lever un petit coin du voile sur cette affaire. 



L'Association pour l'Histoire des Chemins de Fer - les gens qui nous ont permis d'aller à la rencontre des tricoteurs à Paris, Marseille, Bordeaux, Rennes, Nantes, et bientôt Lyon - nous a invités. 

Donc on ira. 

Le 7 septembre, de 15h à 17h, une cinquantaine de volontaires engagés*, une centaine de mains, cinq cents doigts quoi,  pour coudre, monter, ajuster et terminer un tout petit bout de cette armée de laine absurde. 

 Un tout petit bout de la Wool War sera sur le parvis de la Gare de l'Est de Paris, comme un croquis, une esquisse de ce qu'on a l'intention de mettre en place à La Piscine de Roubaix de décembre à avril. 

Un tout petit bataillon, minuscule, riquiqui, juste pour que vous puissiez vérifier à quel point la guerre, la laine, tout ça est dérisoire. 

Une centaine de vies minuscules en jersey endroit parmi toutes les vies minuscules qu'on a tricotées depuis des mois.

C'est exactement ce qu'on voulait. Depuis le début. 

Tricoter des vies minuscules.

Si. On serait content de vous y voir, qu'on vous montre de quoi on rêvait. 




Du Pain et des Liens 
Parvis de la Gare de l'Est 
Paris 
Dimanche 7 septembre
15h à 17h


* les gens pas en laine qui vont coudre tout ça sont les même gens pas en laine qui ont tricoté les paquetages de la Wool War.  Des gens très fantastiques, vous verrez.

23 commentaires:

  1. Quatre millions de mailles !!! et j'en ai fait si peu... mais je suis heureuse d'avoir pu participer (symboliquement) moi aussi à ce très fantastique projet ! Merci Délit :)

    RépondreSupprimer
  2. Je termine mes casques mais les derniers sont les plus difficiles... J'en ai la chair de poule à lire votre article. Gare de l'Est, la gare d'où mes grands parents venaient de Roubaix régulièrement pour voir mes parents à Paris où ils se sont installés. Roubaix, la ville où ma grand-mère est née et qui a vu mon arrière-grand-père partir au front en 14 et dont elle m'a raconté les histoires si souvent. Gare de l'est qui a vu une locomotive sortir de ses rails pour traverser le parvis et maintenant mon fils qui travaille à la SNCF en tant que conducteur! Beaucoup de coïncidences... J'aimerai pouvoir en être le 7 mais cela me paraît difficile, je vais voir! (J'habite à Toulouse maintenant)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christelle, Roubaix, ce serait plutôt la gare du Nord... mais elles ne sont pas loin l'une de l'autre...

      Supprimer
  3. Bravo !
    A tous et à toutes les tricoteurs/euses.
    Et à toi, Anna, non la moindre, et à ton ridicule projet qui nous emplit d'émotion...

    Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait ... Sauf que toi, tu savais que c'était impossible ... Merci de nous avoir associées à ton merveilleux projet/hommage. Toujours disponible si tu as encore besoin d'aiguilles :)
    Douce journée

    RépondreSupprimer
  5. oui c'est formidable tout ça,

    je viens moi aussi à la Gare de l'Est, je veux être présente c'est sûr !

    merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  6. C'est un bonheur et un grand honneur que d'avoir pu participer à ce projet.

    RépondreSupprimer
  7. Françoise Guichard27 août 2014 à 10:27

    Un peu qu'on y sera et on va faire venir des gens aussi. Pour leur montrer un petit bout de ce projet incroyable de Delit maille
    Trop forte :-)
    Au fait, bien reçu mon envoi ?

    RépondreSupprimer
  8. Je suis en plein dans les bretelles, les souliers et les écharpes. Je ne pourrai malheureusement pas être parmi vous mais félicitations pour ces beaux projets :)

    RépondreSupprimer
  9. Bravo à toutes ! Malheureusement à cette date je serai en Bretagne, mais peut être un autre rendez vous ? :)

    RépondreSupprimer
  10. Oh je vais tout faire pour venir!! C'est un projet tellement formidable! :-)

    RépondreSupprimer
  11. Je viendrai avec mes derniers pantalons, ce n'est pas trop tard pour les apporter ?

    RépondreSupprimer
  12. Comme Véro : ce n'est pas trop tard pour les pantalons ?? J'espère que non .... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félicitations vous avez tricoté et créé des merveilles. C'est magnifique.

      Supprimer
    2. non non Véro et Françoise, c'est pas trop tard du tout. Jusque fin septembre, on habille les soldats avec les paquetages qui reviennent

      Supprimer
  13. comme j'ai regretté pendant toute cette aventure de ne pas savoir tricoter... mais je viendrai à la Piscine, et sans doute à la gare dimanche!

    RépondreSupprimer
  14. Tricoteuse, adoré ce projet, reçu la pelote, prête à faire une armée de vareuses...
    Puis tendinite au pouce que je traîne depuis mars.
    Et c'est douloureux (pas aussi douloureux que les blessures des soldats qui se sont battus pour notre liberté), et à chaque essai de prendre les aiguilles depuis des douleurs m'ont arrêtée net.

    Donc demain je serai là, fièrement mais avec une pelote quasi pas touchée qui attend qu'une autre tricoteuse en fasse bon usage.

    Super projet en tous cas, un grand bravo.

    RépondreSupprimer
  15. Comment dire BRAVO ! en mailles ? Bravo à ceux qui ont lancé le projet, bravo à tous ceux qui ont levé le doigt, bravo à ceux (ou celles ?) qui ont tricoté, Bravo à ceux et celles qui seront là aujourd'hui, Bravo à ceux et celles qui vont apporter leur maille à l'édifice !!!

    RépondreSupprimer
  16. Je ne pensais pas que tant de mailles pouvaient donner autant d'émotion ! Bravo Anna pour ce beau projet !

    RépondreSupprimer
  17. je suis tellement heureuse d'avoir participé à ce projet totalement fou quand on y réfléchi bien, mais quelle aventure!

    RépondreSupprimer
  18. c'est vraiment extraordinaire tout ces petits soldats et quel boulots bravo a toutes
    j'ai une question ou sont les canadiens sont-ils inclus avec les américains?

    RépondreSupprimer
  19. triste d'avoir raté ça .... mais contente d'avoir été à Roubaix, et d'avoir modestement participé .... Anna, c'est promis, ça part dans la semaine, musettes, sacs à dos et uniformes US.... :*

    RépondreSupprimer