mardi 27 mai 2014

Tricote ton Bygmalion



Tricote
ton Bygmalion 


Bon. 

L'actu, on a mis en pause le temps d'une guerre. 

Mais là, on n'a pas le choix. 

Le kit Bygmalion, on est obligé. 

Le kit Bygmalion comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation d'un Jean-François Copé profondément choqué, abusé et tout seul, en jersey endroit aiguilles 2. 

Attention. C'est très triste. 


















39 commentaires:

  1. Ah! Trop chouette d'avoir de l'actu en jersey! La wool war c'est super mais l'actu me manquait vraiment! Merci!!!

    RépondreSupprimer
  2. ça valait le coup de faire une pose !
    Superbe kit !...

    RépondreSupprimer
  3. Quelle réactivité!!!! bravo!!! (le pauvre... Il a l'air tout triste!!!)

    RépondreSupprimer
  4. Oh, mais il a piqué le sac à dos et la musette d'un poilu ! Quelle honte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, c'est la valise orange que j'ai repérée...

      Supprimer
  5. Oui, rends-nous NOS sacs à dos et NOS musettes! Non mais ....
    (Ouf pas NOS vareuses quand même)
    Il ferait presque pitié :)

    RépondreSupprimer
  6. Prophétesse : tu as deviné qu'un jour il serait cramé !

    RépondreSupprimer
  7. Sur FB, j'ai cru que c'était un soldat blessé !! Lol , j'étais pas du tout dans l'actu !!
    J'aime bien ton final "Poor Lonesome Cow Boy " !!

    RépondreSupprimer
  8. Hum hum, le sac et la musette de poilu sont sans doute une allusion ironique au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, ville du héros du jour dont la conduite n'a rien d'héroïque ?... Ok, mais comment dire ? Personnellement, je l'aurais montré partant les mains vides. Là, on a l'impression qu'il emporte son butin...

    RépondreSupprimer
  9. Michèle de Limoges27 mai 2014 à 12:22

    Oh oui ! y avait trop longtemps... il a même piqué la musette d'un poilu.

    RépondreSupprimer
  10. non seulement il a piqué les musettes et sacs à dos (pourtant, il ne me semble pas que j'en ai livrés avec du pognon dedans!) mais en plus ta valise diplo! argh!

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cette parenthèse d'actu ça me manquait !

    RépondreSupprimer
  12. Hihihi, ça fait du bien une petite page d'actu !
    Même si pleine de tristesse, hu hu, on s'en remettra je pense. ;))
    Merci, merci, allez, me voilà reboostée pour aller finir mon 1er casque ! :D

    RépondreSupprimer
  13. Et youpie ! Toute contente de retrouver un tricotage d'actu. Il faut dire que ça en valait la peine... :)

    RépondreSupprimer
  14. Et bien l'bonjour dame Délit maille !
    Un petit tour et puis s'en vas un Copé de parti, un....
    Tante Mili

    RépondreSupprimer
  15. Super l'actu, mais moi aussi j'ai pensée que c'était un soldat de la guerre ....
    caro34

    RépondreSupprimer
  16. Hihihi!! Délit Maille se fait rattraper par l'actualité yeeehhhh.

    RépondreSupprimer
  17. Je me disais aussi qu'il te serait difficile de résister à une telle info, quand j'ai entendu à 18h qu'il démissionnait j'ai pensé à toi tout de suite. La cervelle cramée c'était une vision !
    À part ça toute cette histoire est lamentable: nous sommes en campagne, le fric est claqué à pleines mains et hop quelques fausses factures et on continue ! Va faire la même chose avec ton salaire... Plus que ces 11 millions, c'est l'honneur et la crédibilité des politiques qu'il a dérobés, et ça franchement on s'en serait bien passé !
    Merci à toi ! Et bonne continuation pour ton/votre superbe projet !

    RépondreSupprimer
  18. Tu peux dépoussiérer le petit bonhomme à la montre, je parie qu'il est dans le coup ! nous avons tricoté sacs et musettes cet après midi en évoquant... LE sujet du jour et je trouve ce soir ton billet irrésistible, nous avons décidément les" mêmes valeurs" !

    RépondreSupprimer
  19. quand j'ai entendu ce soir que JFC allait démissionner, j'ai tout de suite pensé à toi Délit Maille et à ton Jean François avec le pansement !
    Je me suis dis : ce serait bien que Délit fasse une parenthèse "Actu" pendant le tricotage de la WORLD WAR I et c'est fait !!

    J'aime bien la petite valise rouge...

    Missy miss

    RépondreSupprimer
  20. ahhhhhh,un peu d'actu c'est bien!tu pourrais faire un diaporama des gens qui partent:JFC,LE PAPE,DEPARDIEU et j'en ai oublié
    ....

    RépondreSupprimer
  21. enfin, l'actu !! prémonitoire .........

    RépondreSupprimer
  22. Retour de l'actu!!! Et quelle actu... ha ha, on l'a eu!

    RépondreSupprimer
  23. ah nous retrouvons notre délit !! super l'actu ! bravo pour le personnage !

    RépondreSupprimer
  24. C'est sûr cher délit, tu ne pouvais pas passer à côté...
    Y a trop de grains à moudre sur cette affaire.
    Mais depuis dimanche ça fait un peu peur tout ce qui se passe.

    On a presque fini nos sacs et nos gibecières An Oriant et moi.
    Il reste les ceintures, chaussures, et c'est en cours

    RépondreSupprimer
  25. Excellentissime !!!
    j'adore !
    c'est bon de te retrouver hors WW1 !!!
    merci

    RépondreSupprimer
  26. Mais ... c'est une musette de poilu ? Celle de son grand-père ? merci pour cette page d'actu !!
    Bises ma belle

    RépondreSupprimer
  27. Trop bien ! L'actu est de retour, même en parenthèse c'est très sympa !

    RépondreSupprimer
  28. Là ,tu ne pouvais pas passer à côté .
    Merci
    Et go go go ,tu y arriveras avec tous tes poilus .

    RépondreSupprimer
  29. je me régale toujours autant à te voir tricoter l'actualité, mais je me régale aussi à lire les commentaires sur ton histoire sans parole
    allez, je retourne tricoter des sacs et des musettes vu que maintenant il y va en manquer 2

    RépondreSupprimer
  30. et voilà, j'ai le dos tourné quelques jours, et il se passe des choses étonnantes ! Quand on m'a appris cette affaire, la première chose que j'ai pensé, c'est que tu ne pouvais pas ne rien faire sur ton blog... et je ne suis pas déçue en rentrant ce soir ! Merci pour le grand éclat de rire !

    RépondreSupprimer
  31. Hé, JF, te barre pas, tu ne sais pas encore de quoi tu vas écoper !

    Ouais, moi aussi ça m'a VRAIMENT fait plaisir

    RépondreSupprimer
  32. Aïe, ça doit faire mal... Grand moment de solitude, le pauvre... On le plaindrait presque...

    RépondreSupprimer