vendredi 30 août 2013

Tricote ton ambassadeur



DELIT MAILLE 

Tricote 

ton ambassadeur 



C'est embêtant. Boris Boillon aurait été arrêté fin juillet à la Gare du Nord avec une petite valise. 

Boris Boillon, c'est l'ambassadeur en maillot de bain qui a fait une impression terrible dès le premier jour de son entrée en fonction en Tunisie. Les journalistes tunisiens avaient moyen moyen aimé que l'ambassadeur en maillot de bain trouve que vraiment leurs questions étaient trop débiles et que c'était n'importe quoi. 

Donc, l'ambassadeur était à la Gare du Nord avec sa petite valise. Dans ladite valise, 350 000 euros et 40 00 dollars en liquide. 

C'est beaucoup. En tout cas beaucoup plus que ce qu'on a le droit de passer à l'étranger. Compte tenu du fait que 10 000 euros c'est le maximum autorisé. Et que l'ambassadeur partait en Belgique. 

Les douaniers ont tiqué. 

Surtout que l'ambassadeur avait oublié ses papiers. 

Mais bon, ça va. L'ambassadeur a une explication limpide à tout ce mic mac. Un simple malentendu. Ce qui s'est passé, en fait, c'est que l'ambassadeur a déterré la valise qu'il avait cachée près de sa cave. Un peu comme tout le monde pourrait le faire. Déterrer sa valise, ça l'a perturbé  et voilà que du coup bim il a oublié ses papiers. 

Pour les sous de dedans la valise, c'est pareil. Simple. En fait, Boris Boillon voulait créer une filiale de son entreprise qu'il a en Irak mais en Belgique. Mais vu que bon, les banques irakiennes, l'argent, tout ça, elles savent pas trop, ce qui est plus pratique, c'est d'aller chercher l'argent de l'Irak à Paris, de le mettre dans une peite valise, d'enterrer la valise, puis de la déterrer et de prendre le train pour Bruxelles. 

Les douaniers ont tiqué aussi.  

Au Délit, les images exclusives de l'arrestation de l'ambassadeur. 

Le kit Bikini comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation 
- d'un ambassadeur et sa valise (claquettes de plage incluses). 
- d'un douanier, sceptique

Explications simples. 

Limpides. 













mercredi 28 août 2013

Tricote ta retraite




DELIT MAILLE  

Tricote 
ta retraite

2035 


Bon. La réforme des retraites et l'âge de départ qui recule, recule. 

Au Délit, on trouve que c'est parfait. 

L'occasion rêvée de sortir le premier kit d'anticipation. Un peu comme le 1984 d'Orwell, mais en jersey. 

Le kit 2035, l'avènement du tricot de science-fiction. 

Enfin. 








































lundi 26 août 2013

Tricote ta sécurité nucléaire



DELIT MAILLE 

Tricote 
ta sécurité nucléaire 



Bon. 

Rentrée. 

Kit Tepco aux aiguilles 2 sur l'échelle INES, qui comprend les instructions détailées et les fournitures pour la réalisation d'un dirigeant de la Tepco de 15cm. 

Donc, la centrale nucléaire en miettes radioactives. 


Le 11 mars 2011, les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima sont tout cassés. Les réacteurs entrent en fusion. 

La Tepco confirme, oui oui il y a bien une fusion des coeurs des réacteurs

Niveau 7 dans l'échelle de gravité. Le plus grave. Niveau 8 ça n'existe pas. 

Tepco est plutôt d'accord, 7, c'est un peu grave 


Ce qui est décidé, c'est qu'on va arroser tout ça pour que ça refroidisse.


Voilà. On va faire ça, on va arroser

Le souci, c'et de savoir ce qu'on fait après de toute cette eau radioactive 

C'est un souci, effectivement

Bon. L'océan. On va rejeter une partie de l'eau fortement contaminée dans l'océan.

Ha ben oui, tiens, on fait ça. On déverse l'eau légèrement contaminée  dans l'océan

Et le reste, on va le stocker dans des réservoirs et des piscines. 

Ok. Pas de problème. Des réservoirs et des piscines.

C'est un petit peu effrayant ces piscines. Ca ne tiendra jamais le choc, s'il y a un autre séisme. 

Hem

Effectivement. En mars 2013, ça commence à fuir. Et puis surtout, des citernes, il n'y en a pas assez. 

Oui, oui, c'est bien ça. Nous n'avons pas suffisamment de citernes solides en construction  pour accueillir l'eau des réservoirs souterrains

C'est embêtant, cette affaire de citernes

Oui

En juin 2013, on trouve du tritium et du strontium dans l'océan. Ca doit fuir quelque part


Et aussi du césium. Ca doit fuir quelque part. 

300 tonnes d'eau par jour qui se déversent dans l'océan, c'est peut-être un peu beaucoup. On commence à trouver des poisons radioactifs. C'est un peu terrifiant

Ce qu'on va faire, cest qu'on va mettre des filets pour empêcher les poissons irradiés d'aller contaminer le reste de l'océan
Du coup, c'est pas un peu risqué cette affaire pour la faune et la flore des côtes? Et un petit peu pour les populations aussi? Les maladies, les malformations, les mutations génétiques ?

Nous ne pensons pas. Pas trop.
On croit pas

Ca devrait pas
En tous cas, pour l'instant, nous, on n'a rien repéré d'anormal