dimanche 10 novembre 2013

La Manuf pour tous






LA MANUF POUR TOUS




Bon. La ribouldingue à la Manufacture des Flandres de Roubaix de vendredi.. Promis, après on ne vous embête plus avec ça, mais tout de même...

Pour une fois, au Délit, on va parler des gens pas en laine.


Alors, à peu près une heure avant le début, il y a la mousson qui a trouvé que ce serait une bonne idée de commencer.

A peu près une heure avant le début, tous les gens ont trouvé que ce serait une bonne idée de prendre l'autoroute vers Roubaix.

A peu près une heure avant le début, la pluie a trouvé que ce serait une bonne idée de faire comme des lacs en-dessous des ponts et que le long des routes, des vagues comme à Hossegor, ça serait bien.

A peu près une heure avant le début, ça s'annonçait parfaitement bien.

Au Délit, on a cherché une excuse valable pour ne pas y aller, pour faire demi-tour et rentrer au chaud et au sec. On en a trouvé plein, des excuses, mais aucune qui ne ressemble pas à un bobard.

Donc on y est allé. De toute façon, il allait y avoir personne par ce temps.

Et puis si.

Les gens sont bizarres. Ils sont venus.

Plein.

Dans la réserve du musée, il y avait un truc qui était arrivé dans l'après-midi. Un truc très beau. Ca, en fait.


Avec un message. 



Des fleurs américaines.

Dans les coulisses du Musée de la Manufacture des Flandres de Roubaix, dans le Nord, sous la pluie, il y avait des fleurs américaines pour des gens en laine.

Finalement, ça allait peut-être pas être si nul, cette ribouldingue.

Du coup, on est sorti de la réserve.

Il y avait des gens qui regardaient Galilée.


Des gens qui avaient l'air content



Des gens qui prenaient des photos.



Des gens à la recherche du sens devant des chanteurs en jersey.


devant l'homme de Cromagnon amoureux


devant des princes tout nus dans des boîtes


des gens qui regardaient dans des jumelles


Il y avait aussi des gens avec des chapeaux



qui écoutaient des gens qui parlaient en faisant des grands gestes



et qui déballaient des merci en laine devant des gens cachés derrière des poteaux avec des fleurs en laine

Là, c'est Renaud tardy, notre marraine la bonne fée, en vrai et en jersey


Après, il y a eu des discours et des discours et des discours, des chansons et des cadeaux en laine



Il fallait oublier de remercier personne, c'était important,  et forcément on a oublié de remercier plein de gens. Du coup, on était tout rouge de confusion.

Et puis après, les gens sont partis boire.


Il y avait du Banga mais on n'a pas la photo.

Et puis, les gens ont déambulé négligemment au milieu des gens en laine, en discutant de jersey, de point mousse, de géostratégie, du conflit syrien, de Louis XVI et de Didier Deschamps.














On a eu aussi des fleurs françaises



Il y a le Gang qui a tricoté le Délit


On a rencontré la fille aux chaussures rouges, on a papoté, mais après, on l'a perdue, on l'a pas retrouvée et on était désolé parce qu'on ne se rappelait plus si on lui avait dit merci d'être venue

Après, tout le monde est reparti. On a traîné le plus longtemps possible, mais à un moment, on n'avait plus le choix,  il a fallu s'en aller.







On serait bien resté encore un peu.

C'était une chouette ribouldingue.

Merci les gens.

17 commentaires:

  1. ah je suis bien contente pour vous, vous le méritez tellement tellement ! Moi je vous ai découverte l'année dernière à aiguilles en fête, et j'avais tellement aimé, c'était une révélation votre expo! Et je sais pas si c'est vous qui étiez là à aiguilles en fête, dans tous les cas j'avais pas osé venir dire à la dame tout le bien que je pensais de son travail, comment c'était chouette et tout... aujourd'hui je regrette un peu, alors voilà, c'est l'occasion par message du coup :-)
    un grand bravo pour la ribouldingue, ça a l'air super en tout cas, beaucoup de succès à vous et à tous les gens en laine ! et merci pour tous ces moments de poésie passés en votre compagnie derrière mon écran d'ordinateur...
    Il est fort le Monsieur de Seattle, j'aurais dû y penser aux fleurs... bonne continuation à vous et aux gens en laine

    RépondreSupprimer
  2. C'était une belle fête, pour une belle expo. C'était plein de gens, en laine ou pas, contents d'être là.
    Et nous, on l'a, la photo du Banga !! ;)
    Florence

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces photos ! Que vous dire à part BRAVO ?!

    RépondreSupprimer
  4. Tu crois que c'est malin de m'émouvoir comme ça ??? Comme dirait une chanteuse "j'ai de l'eau dans les yeux, c'est qu'il me pleut sur le visage" (A. Vanderlove, pour les dinosaures qui auraient oublié son nom, mais pas la chanson)...
    Tu vois que ta ribouldingue a marché ! Bravo pour ton talent, ton organisation, et bien sûr ton esprit.
    Et puis des fleurs américaines, hein, ça en jette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tout de suite retrouvé l'air qui allait avec les paroles mais j'avais oublié le nom de l'artiste. Je suis donc bien une de ces bestioles ...
      Je n'avais pas trop de craintes quant à la ribouldingue.
      Un truc que j'aimerais c'est un recueil des publications du blog avec tous les textes qui pour moi sont indissociables des gens en laine (ils donnent la mesure de l'esprit qui va avec les mains !)

      Supprimer
  5. Qu'est-ce qu'ils ont l'air heureux les gens sur les photos !!! Bravo le Délit, et merci de ce reportage !
    Ici, une méridionale sous la pluie ;(

    RépondreSupprimer
  6. Il faudrait quand même arrêter de remuer le couteau dans la plaie pour les pauvres gens-pas-en-laine qui habitent (bien) trop loin.... ça avait l'air super sympa J'aurais adoré venir (snif)
    On aura un catalogue, j'espère, pour nous consoler?
    (C'est qui Renaud Tardy, pas celui en laine, l'autre?)
    En tous cas BRAVO! et MERCI!

    RépondreSupprimer
  7. Ça avait l’air bien chouettos ! Tant mieux et bravo ! :-)

    RépondreSupprimer
  8. Alors nous on a fait l'after ribouldingue (2 jours après. .. y avait plus de de bulles ni de Banga cela dit)
    On a d'abord appris plein de trucs sur les métiers à tisser avec la gentille guide de la Manufacture et on a terminé avec les gens en laine... mon mari avait 3 gosses à garder!
    On a pris plein de photos des gens en laine, de nous et des gens en laine... on a joué à kicélui, Choupinette a trouvé le Père Noël et le Grand a vu beaucoup de monde grâce aux jumelles!
    Merci pour ce joli moment, le Délit!

    RépondreSupprimer
  9. Merci, merci pour ce superbe reportage ! On est tellement content pour toi et pour les gens en laine !
    (J'espère tout de même que ça ne va pas te faire enfler les chevilles au point de nous oublier, pauvres visiteurs assidus que nous sommes !)
    Bravo ! Mille bravos !

    RépondreSupprimer
  10. Je pense qu'ils devaient être super contents les gens en laine de voir tout ce monde en vrai, faire la fête pour eux.

    RépondreSupprimer
  11. merci, Delit, vraiment merci pour avoir pensé à nous, nous avoir envoyé ces photos et commentaires, alors que tu dois être totalement HS! comme elles sont belles, les fleurs tricotées par le gang de la manuf... bravo, les petites mains, franchement! je suis si contente pour toi que tu vives ces grands moments avec tes gens en laine et avec des gens en pas laine
    les vrais artistes sont les 1ers étonnés de leur succès !
    on te aime, tu sais
    Mouna

    RépondreSupprimer
  12. Michèle de Limoges11 novembre 2013 à 07:22

    Bravo, les gens en laine ont du danser toute la nuit.

    RépondreSupprimer
  13. bravo, joli reportage, je compte bien venir lors d'une visite chez mes amies de tourcoing, à bientôt

    RépondreSupprimer
  14. Quelle merveilleuse fête ! Merci de la partager avec les gens pas en laine qui sont loin...

    RépondreSupprimer
  15. Et bien moins j'étais pas à la Manuf, mais je suis émue quand même... Tout ce bonheur partagé, ça me fait du bien à moi aussi. Merci, merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  16. Que crois-tu qu'ils font les gens en laine, après que les gens pas en laine sont partis et les lumières éteintes ? Ont-ils quand même le droit de s'amuser un peu après avoir tenu la pose toute la journée ?
    Merci pour ces jolis moments avec les fleurs américaines et ... le banga !

    Mimi dH

    RépondreSupprimer