mardi 1 octobre 2013

Tricote ton Leonard



DELIT MAILLE 

Arty Delit

Tricote 
ton Léonard 


Bon. A l'occasion de l'exposition Masculin-Masculin au Musée du Quai d'Orsay, au Délit, on s'est dit qu'il était temps de poser les bases anatomiques des gens en laine. 

Donc, 

Etude de proportions du corps humain selon Vitruve en jersey endroit aiguilles 2




































Ah ben oui, comme les politiques sont tous dans les cartons pour la ribouldingue de Roubaix, le Arty Délit du vendredi risque fort de devenir l'Arty Délit des autres jours en -di aussi jusque janvier. 

16 commentaires:

  1. Noelle de ParisNeuf1 octobre 2013 à 22:32

    Pauvre homme de Vitruve, il a l'air bien embarrassé avec tous ses bras et toutes ses jambes. Mention spéciale pour Léonard, dont j'aime beaucoup le chapeau

    RépondreSupprimer
  2. Alors là on gagne sur tous les plans! Même si les politiques sont mieux au Délit que partout ailleurs, un peu de vacances, ça peut pas faire de mal! Et des Arty de cette classe, je prends volontiers!

    RépondreSupprimer
  3. Michèle de Limoges2 octobre 2013 à 06:33

    Je suis touchée... Léonard un maître, le mien.

    RépondreSupprimer
  4. bravo, c'est très réussi, j'adore !!!

    RépondreSupprimer
  5. En vrai ça serait bien aussi de mettre un peu les politiques dans un carton....Pt'être pas jusqu'en janvier mais juste le temps de faire une pause quoi.
    Et puis j'adooooooooooore Arty Délit, alors tous les jours en -di, je dis ouiiiii !!

    RépondreSupprimer
  6. Tous les jours en -di, je dis « da ! »

    RépondreSupprimer
  7. Ah ça décoiffe !

    (sinon, je suis morte de curiosité : elles sont prises où, les photos ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans les réserves de la manufacture des Flandres. C'est plein de vieilles machines que quand tu les vois, tu sais qu'elles sont faites pour des Léonard en laine. ou des Jules Verne en jersey )))

      Supprimer
    2. Merci M'dame ! Et tu as une idée de à quoi elle servait EN VRAI, cette machine sur laquelle semble s'être empalé ton Chevelu ?

      Supprimer
    3. Anne, si tu as eu une grand-mère, tu devrais savoir. Tu te souviens des deux mains tendues à 30cm de distance, pendant que mamie détricotait un vieux pull. Au bout d'un moment, c'est toi qui avais la laine entre tes deux bras tendus. Là, c'est pareil. Le fil de laine (ou autre matière) était tendu sur les barres horizontales (cela formait une sorte de rond), ce qui permettait ensuite de "tisser" "tricoter" etc. en tirant dessus, la roue tournait et le fil se déroulait sans s'emmêler.
      Pas facile, mais pas du tout, d'expliquer ce genre de bazar. J'espère surtout que j'ai pas tout faux !!!

      Supprimer
    4. Et en plus c'est en lien avec le tricot... Merci DOMINIQUE !

      Supprimer
  8. trés réussi evinrude! j'aime beaucoup tes interprétations des oeuvres d'art,ce sont aussi des oeuvres d'art!
    bravo

    RépondreSupprimer
  9. C'est incroyable... Génial et incroyable.
    A part ça, j'adorerais explorer les anciens batiments des filatures comme je suis dingue des vieilles imprimeries...

    RépondreSupprimer