mardi 2 juillet 2013

Work in jersey in progress (1)



WORK IN JERSEY 
IN PROGRESS 



Bon bon bon. 

On en est où ? 

On a compté et rerecompté. Si tout va bien, si on trouve tous les socles, si l'atelier ne brûle pas, si la voleuse de Bachar ne remet pas ça, ils devraient être pas loin de 200, les gens en laine à la Manuf et à la Piscine

Du coup, c'est un peu le bazar. 


Il y en a partout 



On fait des essais de gens qui volent avec des ventilateurs. Pas complètement concluants. On va attendre d'avoir pu vérifier nos hypothèses sur la force centrifuge avant de tricoter la cape. 



Il y a tous les petits nouveaux qui prennent forme tout doucement



avec leur petit justaucorps avantageux 


leur chapeau à plume en laine




leur chapeau de paille en laine 



leurs claquettes de piscine 



leur tête pas finie 



leur combinaison stratosphérique



leur bleu de chantier (et leur tête pas finie non plus)



leurs drôles de cheveux 




et les autres, on les a enfermés histoire qu'ils se tiennent à carreau





les sages, eux,  ils attendent leur tour pour le coup de peigne. Sagement.





Bref, c'est le bazar mais ça va. Il y a  le nombre de doigts disponibles qui nous ralentit un peu , mais ça va.






Allez, on y retourne. 

Sinon, on se disait au Délit qu'un concours de l'été, ce serait une bonne idée. 

Oui, on va faire ça, tiens. Un concours. La semaine prochaine. 


23 commentaires:

  1. Bravo d'avoir eu les c..., enfin le courage de vous lancer dans pareille aventure! J'imagine à peine le boulot de dingue que ça doit être!
    Félicitations et courage-courage

    RépondreSupprimer
  2. ok pour le concours mais je gagne

    md

    RépondreSupprimer
  3. et puis j ai déja choisi: je veux le justaucorps mouleburnes

    c'est tout

    md

    RépondreSupprimer
  4. LOL, great shots! The scene reminds me of being backstage at the theatre. It's the same feeling exactly!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet aperçu ! Tu dois être "dans tous tes états", et les gens en laine aussi ! C'est pas rien, de devenir célèbre !

    Bonne continuation... et grand succès au bout de tant de travail !!!

    RépondreSupprimer
  6. •‗• Alpha du Centaure2 juillet 2013 à 19:48

    Ouais !! Une combinaison stratosphérique ! Tu n'as plus qu'à en faire 200 (199 pour les gens en laine et une pour toi) pour venir me voir ici. Je vous attends de pied ferme... Mince, j'ai pas de pied...

    RépondreSupprimer
  7. Quelle bonne idée de montrer le backstage !

    RépondreSupprimer
  8. oooh, merci de partager ce bazar exaltant avec nous! oui, comme dit Monica, les coulisses du théatre, c'est vrai que ça dégage la même atmosphère...
    et cette idée de nous montrer des morceaux de gens et des gens pas fini, comme le conteur qui arrête l'histoire au pire moment de suspens et qui dit d'un air cruel: "la suite au prochain épisode"
    maintenant, jusqu'au "work in jersey in progress(2)" on va griller d'impatience et de questions, se demander si la supposition qu'on a fait sur l'identité du porteur justocorps mouleburnes est juste et tout ça....
    raaaah, ce suspens est intolérable!!
    Mouna

    RépondreSupprimer
  9. merci pour cette visite ! Je suis impressionnée par l'énergie que tu as (en plus du talent et tout le reste...)

    RépondreSupprimer
  10. Sympa de voir les coulisses aussi !
    Merci pour la visite.
    Et chic pour le concours ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Michèle de Limoges3 juillet 2013 à 08:06

    Merci... tiens moi aussi je me pose des questions sur l'identité du "gen" en justaucorps.

    RépondreSupprimer
  12. Mais les vacances c'est fait pour se reposer normalement... tu sais pas le faire toi!! Tant mieux pour tout les gens qui verront l'expo, ils vont se régaler et je les envie!!!

    RépondreSupprimer
  13. Huuum, quel atelier ! Et les cloches en verre, et la cage, et les sages gentiment assis, les pas finis, les qui font des vols d'essai, dis-donc, ça grouille de gens chez toi.
    Bon courage aux doigts restants, à toi qui dois tricoter même en dormant, au fournisseur de laine qui doit criser, aux aiguilles de 2 qui sont en surchauffe, au jersey qui maudit le jour où il a été inventé, etc...
    Pour le concours, tu dois avoir dans un coin, bien à l'écart dans une cage, DSK en robe de chambre. Rien que pour moi, car c'est un gens en laine his-to-ri-que.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tss tss Dominique ... un petit fantasme ? toujours obsédée !

      Supprimer
    2. Ok pour le concours.
      La petite femen est ravissante.

      Supprimer
    3. LILOU !!! non, mais. C'est le tout premier ouvrage de Madame Delit Maille : l'affaire DSK. Et tout son talent était déjà là. C'est pour cela que j'ai de l'affection envers le DSK en jersey endroit, en robe de chambre à carreaux.

      Supprimer
  14. j'adore le chapeau en plume : bravo pour tout ce travail ! je m'amuse trop à chaque nouvel épisode !

    RépondreSupprimer
  15. « Oh ben tiens, deux expos en route mais je vais organiser un concours, je m'ennuie un peu !!!! » Délit Maille est inépuisable ! Ou bien s'est-elle tricotée en dix exemplaires pour faire face à tout ce travail ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu la réflexion que je me suis faite en découvrant ce billet… N'empêche, tant d'énergie, de talent, de boulot laissent sans voix…

      Supprimer
  16. Tu ne te sens pas un peu comme un gentil Gargamel au milieu du village des Schtroumpfs, le Délit?
    Faudra vraiment que je fasse un saut jusqu'à Roubaix! Vivement!

    RépondreSupprimer
  17. c'est vrai qu'y manquait plus qu'un concours pour mettre un peu d'animation !
    Sinon, j'aime bien la Femen sous cloche ;))

    RépondreSupprimer
  18. Noelle de ParisNeuf5 juillet 2013 à 06:35

    Bonjour, le Délit
    Je trouve l'ambiance de votre maison joliment douce.
    Ma préférence va à la combinaison stratosphérique, je l'avoue.
    Bonnes vacances à tous les doigts travailleurs et prompt rétablissement au(x) autre(s)

    RépondreSupprimer
  19. bon courage, c'est superbe

    RépondreSupprimer