vendredi 19 avril 2013

Tricote tes papas




DELIT MAILLE 
Tricote 
tes papas




Bon. C'est affreux ce qui se passe. 


Vite, un kit.


Le kit  Barjot comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation
- d'une figurante en fin de carrière et en sweat-shirt rose, théâtrale
- d'une chrétienne-démocrate, en croisade
- d'un prêtre, missionnaire
- de papas, juste papas
- d'un enfant, juste enfant 

Attention, kit très effrayant. 

Du jersey parfois difficilement soutenable. Surtout au début.





















































On est d'accord. C'est bein mieux en Nouvelle-Zélande.

Pour ceux qui n'auraient pas encore frissonné, c'est ici et c'est beau

22 commentaires:

  1. C'est fait exprès que la Barjot ressemble à l'une des deux vieilles de Goya ?

    RépondreSupprimer
  2. Du grand Délit, comme d'hab (mais on ne s'en lasse pas:-)
    On devrait leur apprendre la chanson entonnée au Parlement néo-zélandais mercredi dernier :

    Pōkarekare Ana

    Pōkarekare ana, ngā wai o Waiapu
    Whiti atu koe hine, marino ana e
    [The waves are breaking, against the shores of Waiapu,
    My heart is aching, for your return my love.]

    E hine e, hoki mai ra, ka mate ahau i te aroha e.
    [Oh (my beloved) girl, come back to me, I could die of love for you.]

    Tuhituhi taku reta, tuku atu taku rīni
    Kia kite tō iwi, raruraru ana e.
    [I have written you a letter, and enclosed with it my ring,
    So your people could see it how much I'm troubled for you.]

    E hine e, hoki mai ra, ka mate ahau i te aroha e.
    [Oh (my beloved) girl, come back to me, I could die of love for you.]

    Whatiwhati taku pene, kua pau aku pepa
    Ko taku aroha, mau tonu ana e.
    [My poor pen is broken, my paper is spent,
    But my love for you endures, and remains forever more.]

    E hine e, hoki mai ra, ka mate ahau i te aroha e.
    [Oh (my beloved) girl, come back to me, I could die of love for you.]

    E kore te aroha, e maroke i te rā
    Mākūkū tonu i aku roimata e.
    [The sun's hot sheen, won't scorch my love,
    Being kept evergreen, by the falling of my tears.]

    E hine e, hoki mai ra, ka mate ahau i te aroha e.
    [Oh (my beloved) girl, come back to me, I could die of love for you.]


    Vos vacances ont-elles été bien bonnes ?

    RépondreSupprimer
  3. P****n, tu l'as pas loupée, la Barjâsse ! Je suis prête à parier que tu as pris un malin plaisir à la rendre bien moche, comme ses propos.
    N'empêche que j'ai du mal à rigoler de ton histoire. La réalité est trop triste et trop flippante...

    RépondreSupprimer
  4. Ooouuuaaaiis t'es de retour! Tu nous a manqué... Et tu l'as fait ou plutôt, tu l'as faite, celle qui ne s'est pas loupé en se choisissant son nom d'artiste, qui est devenu une triste et effroyable réalité... (Du moins pour les 50% dont je peux juger...).
    Il y a longtemps j'aimais bien "La folie" des Stranglers (Euh, à propos, un p'tit kit?), là j'ai définitivement compris que la folie c'est pas marrant du tout du tout...

    PS: Burnel et Cornwell c'est quand tu veux! Sans vouloir te mettre la pression bien sûr!

    RépondreSupprimer
  5. Faut-il devenir néo-zélandais pour retrouver un peu de fierté ?
    Tant pis rions avec Délit de la figurante en rose et de ses homen à genoux

    RépondreSupprimer
  6. Lulu Epicétout19 avril 2013 à 18:53

    "Vous êtes en train d'assassiner des pompons" Philippe Crochet

    RépondreSupprimer
  7. Contente de vous retrouver !
    mais revoilà l'inquisition... Ça me fait pas vraiment rigoler... L'enfant non plus ne rigole pas...
    Superbe réalisation, bravo !

    RépondreSupprimer
  8. coucou,

    quel retour !
    La folle-barjot tu ne l'as pas loupée !!

    Hélas même avec ton kit je ne ris pas
    c'est pathétique ce qui se passe en France mais j'ai adoré ce qui s'est passé au parlement de Nouvelle Zélande...

    Contente de ton retour

    Missy miss

    RépondreSupprimer
  9. jolie leçon......ce qui me rassure c'est qu'il existe loin loin loin des gens beaux !!

    mon dieu!!!!!!que les nôtres sont moches!surtout en sweet rose ou en loden.

    j'ai honte!!!mais j'ai honte vraiment!
    mais ton kit est chouette....ils sont moches et
    ça me fait PLAISIR

    RépondreSupprimer
  10. Michèle de Limoges20 avril 2013 à 06:50

    Si tu m'offres Gainsbourg, je prends mais Figide tu gardes... tu ne l'as pas loupé. Bravo

    RépondreSupprimer
  11. Vous pouvez aussi ré-écouter sur Inter la chronique de François Morel de vendredi dernier (le 19 avril). Il parle de Typhoïde Bulot... un petit régal !

    RépondreSupprimer
  12. Si je vais à l'étranger je ne parlerai pas de peur qu'on devine que je suis française, trop la honte!! Qu'est ce qu'on est ridicules....
    J'adore certains slogans des pro-mariages pour tous: "avec deux papas PD plus jamais d'enfants mal habillés!" ou encore "Vous nous faites des homos, nous vous ferons aussi des heteros"...
    Bref, vivement que ça s'arrête qu'on se marie tous et toutes comme on veut avec qui on veut et qu'on passe à autre chose

    RépondreSupprimer
  13. Comme votre humour fait du bien face à tant de bêtise!! Et merci à Dorémi de nous avoir donner les paroles de la chanson chantée en NZ..Bonne journée à tous.

    RépondreSupprimer
  14. il me semble que tu as oublié quelque chose, ses larmes de crocodiles !!!!

    RépondreSupprimer
  15. Ana de Kersidan20 avril 2013 à 14:40

    C'est fou ce qu'il peut arriver de terrible aux fillettes dès qu'elles s'habillent d'un chaperon rouge...

    RépondreSupprimer
  16. Où il apparaît que le rose vif apaise les tensions :
    http://www.slate.fr/story/70321/rouge-raide
    Bon, pour le sweat, y a qu'à voir, mais je propose des sièges roses à l'Assemblée.

    RépondreSupprimer
  17. merci pour ce petit scénario où c'est clair que les deux papas sont bien plus rassurants que la vieille blondasse et ses copains. C'est tellement bien fait que j'ai entendu les sanglots de la petite fille terrorisée, et son soupir de soulagement lorsqu'elle se retrouve dans les bras de ses papas !

    RépondreSupprimer
  18. En complément, parce que ça m'a fait bien rire, «2013, l'année de tous les dangers» :

    http://media.urtikan.net/wp-content/uploads/2013/04/130420-enfant-gay-frigide-chimulus.jpg

    :-)

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour la vidéo, c'était un moment très émouvant dans le parlement néo-zélandais. La musique, y'a pas, c'est rassembleur et ça vient nous chercher à l'intérieur.

    Ouaip, ils y vont pas de main morte vos politiciens avec leurs mots assasins.

    Alors le 26 mai, vous nous faites une petite manif avec tous les protagonistes rangés de chaque côté?

    RépondreSupprimer
  20. La frigide, avant de savoir qui elle était, j'ai cru que c'était une vieille star du porno qui voulait faire parler d'elle...limite tu te demandes si c'est une fille ou un mec :-P
    bref, elle est pathétique, qui qu'elle soit, parce qu'en fait, c'est qui cette vieille sur le retour qui a tellement soif de notoriété ?
    tout cette agitation, c'est pathétique, il me tarde que tout ça soit fini !

    RépondreSupprimer
  21. Ayé, c'est voté !!!

    RépondreSupprimer