vendredi 23 novembre 2012

Arty Délit : Knit your own Hopper




DELIT MAILLE 

Knit 
your own Hopper



C'est vendredi. C'est Arty.



(Ne cherchez pas l'histoire, il n'y en a pas. C'est même pas rigolo. C'est juste un tableau au tricot)



Edward Hopper est au Grand Palais jusqu'au 28 janvier. Du coup, le Délit s'invite au Phillies.




"Nighthawks", Edward Hopper, (1942). 


Huile sur toile, 84,1 x 152,4 cm. Chicago, The Art Institute of Chicago, Friends of American Art Collection. 


(THE ART INSTITUTE OF CHICAGO)




"Knithawks " Délit Maille
Tricot dans café
Lille 2012





















































Et voilà. Bon week end!

24 commentaires:

  1. Une bulle de poésie dans ce monde d'affairistes
    Merci délit-Maille !

    RépondreSupprimer
  2. Encore mieux que l'original!! Et c'est pas peu dire!

    RépondreSupprimer
  3. Hopper que j'aime d'amour, Délit maille que j'aime d'amour (mais qui veut pas m'épouser quand même)(alors qu'on est sur le point d'en avoir l'autorisation en plus)(sauf la liberté de conscience, bien entendu), ébin moi je dis que cette journée sera belle quoi qu'il en soit.
    Splendide, émouvant, drôle… BEAU.
    (merci)

    RépondreSupprimer
  4. Tu as réussi à restituer cette sorte de silence très particulier des tableaux de Hopper.
    On ne prendrait qu'une photo, que l'on saurait ce que c'est.
    J'aime le rythme de tes œuvres entre la semaine et le week-end.

    RépondreSupprimer
  5. Superbe comme toujours! Et j'attends "Guernica" ;)
    S'il-te-plait, tricote-moi un pull-hopper...

    RépondreSupprimer
  6. La Lumière....t'as tricoté la lumière!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai plusieurs déclinaisons de ce tableau chez moi (en format "carte postale"), et cette version est très touchante. Quel talent ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  8. apaisant....la lumiére est superbe et là tu es entrée dans le tableau:pas d'évasion mais une intrusion

    j'aime!

    RépondreSupprimer
  9. non mais sérieusement... je ne trouve pas les mots, quoi. you are extraordinaire...

    RépondreSupprimer
  10. Huge, incredible, fantastic!
    Dans la langue d'Edward Hopper, c'est encore plus plus plus...
    génial quoi !

    RépondreSupprimer
  11. Quelle lumière, c'est sublime, merci !

    RépondreSupprimer
  12. Marrant, je suis justement allée voir cette expo il y a 4 jours, profitant d'un court séjour à Paris ! (et je la conseille à tous)
    Bravo, belle réalisation... comme toujours ! :)

    RépondreSupprimer
  13. "Juste un tableau au tricot"... Juste génial !!!

    RépondreSupprimer
  14. Nan, mais le travail de lumière.... Du Grand Art!

    RépondreSupprimer
  15. Gorgeous! One of my favourite paintings. :)

    RépondreSupprimer
  16. ah oui, le travail sur la lumière ! chapeau bas ! Et tu as réussi à rendre la même atmosphère que celle du tableau : on sent une histoire entre ces personnages... Sûr que l'homme seul aux yeux verts a des tas de choses à dire à la belle rousse !

    RépondreSupprimer
  17. Ah cette fois-ci tu as imaginé une histoire DANS le tableau, c'est superbe, ca nous change de l'actualité

    c'est étrange, même atmosphère dans le vrai tableau et dans tes tricoteries...

    Missy miss

    RépondreSupprimer
  18. Sublime, forcément sublime !!!

    RépondreSupprimer
  19. sublime . sublime . Sublime. bravo . bravo. bravo . (les mots me manquent, oui)

    RépondreSupprimer
  20. Voilà qui réchauffe le glacial Hopper !

    RépondreSupprimer