samedi 13 octobre 2012

Arty Délit: Tricote ton Moaï

DELIT MAILLE 

Arty Délit 

Tricote ton Moaï





































34 commentaires:

  1. bravo trés jolie lumiére,triste et émouvant

    la fille d'à coté

    RépondreSupprimer
  2. Pauvre homme qui va rejoindre ses amis ?La route va être longue .
    beaux reportages .

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique et poétique

    RépondreSupprimer
  4. Plus que Arty, du Grand Art. Je suis sans voix.

    RépondreSupprimer
  5. Superbe. Curieusement, j'ai trouvé cet épisode silencieux. Je sais, c'est idiot ce que je dis, mais il y a une sorte de silence et de solitude...

    RépondreSupprimer
  6. C'est bôoooo ... c'est Arti-Délit !
    Comme il a l'air triste , j'espère qu'il va rejoindre ses amis

    RépondreSupprimer
  7. La solitude de l'éphémère...

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai que c'est superbe ! De lumière, de poésie, de solitude et de silence... Oui, comme Dominique, je trouve ce film très silencieux...

    RépondreSupprimer
  9. C'est curieux, moi aussi j'ai trouvé ces photos "silencieuses".

    La lumière ? Le gris ?

    en tout cas très belle mise en scène

    Missy miss

    RépondreSupprimer
  10. Il est parti à pas feutrés...

    RépondreSupprimer
  11. Cela devient VRAIMENT de la sculpture. On est collègues, quoi ?! Chouette !

    RépondreSupprimer
  12. C'est magnifique... Très émouvant.

    RépondreSupprimer
  13. Magnifique et si poetique.....

    RépondreSupprimer
  14. Je viens de chez Caroline, et suis émue, poésie, beauté, sentiments, émotion, juste avec de la laine et du talent !
    Merci

    RépondreSupprimer
  15. c'est très beau, fort et émouvant, je suis scotchée par l'expression que vous avez su donner à ce personnage (avec de la laine !) et par la mise en scène simple mais très efficace de ce reportage.

    j'en profite pour vous dire à quel point j'apprécie (anonymement jusqu'à lors) votre blog et votre travail si original, bravo, et merci !!

    RépondreSupprimer
  16. C'est juste un bonheur... Cela m'a tellement rappelé l'éclosion des bébés tortues Luth un moment magique et tragique durant lequel de touts petits être minuscules sortent du sable, partent vers la mer qu'elles découvrent de manière instinctive... et pour 99 % périssent... une sur cent seulement deviendra un véritable mastodonte de plusieurs centaines de kg qui reviendra pondre sur cette plage... Je suis sûre que ton moaï est le survivant ! Il part à l'aventure rejoindre ses pairs...

    RépondreSupprimer
  17. je connaissais pas, j'ai du mettre un minute a comprendre!!!!! que ce moai etait en laine je n'avais pas regarde le titre du billet!!!!!!

    RépondreSupprimer
  18. émue jusqu'aux larmes...j'ai mal aux tripes tellement c'est beau...que j'aime cette ambiance de silence et d'émotions...merci...

    RépondreSupprimer
  19. c'est émouvant, triste et poétique à la fois, bravo.

    RépondreSupprimer
  20. Comme My Shabby French Life, je viens de chez Caroline, et je suis scotchée par tant de talent... j'ai feuilleté les archives avec un plaisir immense. Bravo !

    RépondreSupprimer
  21. Je suis toujours éblouie en venant ici, tantôt par l'alliance d'actu, d'humour et de simplicité et de justesse, tantôt par la seule mise en scène comme ici, qui se passe en effet du moindre mot. Et par, à chaque fois, la qualité des photos.
    Merci... simplement. On a bien besoin de rire, et d'être émus, aussi, et vous provoquez les deux choses à merveille.

    RépondreSupprimer
  22. fabuleux ! et la lumière du soir sur le personnage, quelle beauté ! merci, j'adore toujours autant !

    RépondreSupprimer
  23. Voilà donc l'énigme des Moaïs résolue! Ils naissent sur les plages du Nord, ils sont en laine mais aprés des milliers de kilomètres dans l'océan et après avoir passé les 40 èmes rugissants, ils sont tellement feutrés que tout le monde croit qu'ils sont en pierre. Merci Délit

    RépondreSupprimer
  24. Mais ou va t-il ? Très beau montage. Merci

    RépondreSupprimer
  25. Simplement beau, parfait...

    RépondreSupprimer
  26. Je ne commente que très rarement mais là, ça m'a donné la chair de poule. Il y a tellement de nostalgie et d'émotion dans la fuite de ce Moaï! C'est fou, mais j'ai l'impression d'entendre le vent. Le rendu de vos photos sont toujours superbes mais là, c'est juste exceptionnel. Bravo!

    RépondreSupprimer
  27. magnifique... je suis contente que Caroline en aie parlé et que je découvre ainsi :-) Magnifiques photos

    RépondreSupprimer
  28. Comme beaucoup d'autres je découvre votre travail depuis un saut de chez Caroline, et ouahhh !!!! grosse claque de bon matin !!! incroyable cette puissance d'évocation avec presque rien... Vous rentrez illico dans ma bloglist...
    Merci pour cette émotion matinale
    Elea23

    RépondreSupprimer
  29. Vraiment magnifique et tellement émouvant !!!

    RépondreSupprimer