dimanche 16 octobre 2011

Tricote ton Carlton

DELIT MAILLE   

Tricote ton Carlton
 




Bon. La politique, on n'a pas le coeur à ça aujourd'hui. 

Non, non. Le journalisme d'investigation, c'est mieux. Beaucoup mieux.

Sexe et corruption au Carlton de Lille. Au coeur du scandale, un palace lillois, Dodo la Saumure, un proxénète belge, Lulu la nantaise qui offrait ses charmes aux clients fortunés, des ramifications politiques avec des noms qui se murmurent et qui commencent à ressembler à une blague, version comique de répétition (source Closer, grand magazine d'opinion et d'investigation) , un avocat réputé qui n'en peut mais de nier toute implication, des accointances policières.

Croustillant à souhait.

Le Délit Maille, avec la rigueur journalistique qui le caractérise, a mené l'enquête et rencontré tous les protagonistes. 

A l'issue de ces investigations poussées, le Délit Maille est en mesure de proposer le kit Julot Casse-croûte pour permettre à tout un chacun de faire émerger la vérité dans cette bien sombre affaire.

Le kit Julot Casse-Croûte au Carlton comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation:
- de Dodo la saumure, proxénète notoire et belge.
- de Lulu la Nantaise 
- d'un ténor du barreau vent debout contre les accusations qui pèsent sur lui
- d'un policier ripou

(Pour ce qui est de l'homme politique, c'est joker. On attendra d'autres sources que Closer et Atlantico. )



Un palace lillois


Dodo la Saumure

Lulu la Nantaise

Des lieux de rencontre

Proxénétisme

Propositions louches


Un politique mystérieux (source Closer)




De l'argent sale


Un avocat qui nie en bloc

Un policier véreux
Grâce au kit Julot casse-croûte au Carlton, infiltrez les milieux interlopes du sexe et de la prostitution.
 

15 commentaires:

  1. Mystérieux, mystérieux ... S'il veut rester incognito, il ferait mieux de changer de chandail, Mr D. Et de plus, il paie en billets verts!

    RépondreSupprimer
  2. là je vois pas........

    RépondreSupprimer
  3. Moi j'ai connu Lulu la Nantaise, elle en buvait cul sec au petit déjeuner.
    Quoi ? Toi aussi tu as connu Lulu la Nantaise ?
    Les Tontons Flingueurs dans la scène de la cuite au schnaps improbable.
    Ya de la pomme de terre ?
    Oui. Yen a aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Il me semble reconnaître la robe de chambre portée à Tribeca... N'étant pas lectrice assidue de Closer, il va falloir attendre ma prochaine visite chez le coiffeur pour continuer mes investigations personnelles... Le reste est top, comme toujours...

    RépondreSupprimer
  5. pas entendu parler de cette histoire;tu peux m'éclairer ?
    DSK a encore des problèmes ??

    RépondreSupprimer
  6. T'inquiète, leyley, tu vas en entendre parler! une histoire de proxenetisme dans un palace. Avec vraiment un Dodo la Saumure, vrai de vrai, c'est son nom. Et plein de beau monde. Maintenant, revoilà DSK cité, mais on comprend pas pourquoi, vu que client, on croit pas que ce soit un délit.
    Ce qui nous a plu, c'est Dodo la Saumure. Tout un monde. Les tontons flingueurs au carlton

    RépondreSupprimer
  7. Son altesse Sérénissime la Princesse Héritière du Kurl'16 octobre 2011 à 20:46

    Masquée, tu pues la classe, comme pouffe.

    RépondreSupprimer
  8. Dominique, après vérification, c'est un goût de pomme. Et de betterave. et c'est une polonaise qui en buvait au petit déj. Lulu la Nantaise, c'était dans un claque à Saïgon, avec les petits volets rouges.
    t Dodo la Saumure, il y était pas dans la cuisine, mais il aurait pu.

    RépondreSupprimer
  9. Pas trop le coeur au commentaire non plus mais on va être fair play...
    Heureuse diversion avec ton histoire de tontons flingueurs.

    RépondreSupprimer
  10. je me disais ...en voilà un sujet pile poils .et dire que les employés vont se trouver dans la rue sans jeu de mots quoique ...

    RépondreSupprimer
  11. Merci Délit, pour cette précision, en effet mes souvenirs des Tontons sont un peu loin. Dodo la saumure m'avait bien fait rire. Comme Dédé la Sardine dans l'affaire Elf.
    Faut que je m'y replonge, ya pire comme projet !
    Bisous Geneviève, haut les coeurs.

    RépondreSupprimer
  12. Ah qu'ils sont beaux, surtout Lulu la Nantaise, toute une époque !!!
    Belle semaine.
    Mireille

    RépondreSupprimer
  13. Tu te débrouilles pour envahir un bistrot afin de prendre tes photos. Tu photographies le devant du Carlton avec une petite jeune femme pas équivoque du tout, en pleine tourmente judiciaire.
    Mais comment fais-tu ?
    Ou, explication plausible, tu as la taille de tes personnages.

    RépondreSupprimer
  14. Elle est superbe, ta Lulu la nantaise!

    Et les textes sont toujours aussi bien que les personnages tricotés.

    quand je n'ai pas trop le moral, que j'ai besoin de rire, je viens sur ton blog. J'admire, et le tricot, et la mise en scène, et le texte. Chapeau, et merci! (et je réitère la demande du groupe de tricot local: à quand une visite du délit-maille????)

    RépondreSupprimer
  15. Merci Noémie ))) Pour l'invitation,on est bien trop timides... Mais qui sait, peut-être un jour...

    RépondreSupprimer