dimanche 25 septembre 2011

Tricote ton Karachigate

DELIT MAILLE     

Tricote ton Karachigate   



Bon. Karachi.

Des valises, des commissions, des rétro-commissions, des financements occultes, des dénonciations, des mises en cause, des mises en examen, des relations troubles, des frégates, des sous-marins, des épouses bafouées et revanchardes, des règlements de compte, des coups de fil, des écoutes, des  juges coriaces, des auditions, des communiqués officiels, des bruits de couloir,  la Suisse, le Pakistan, des amitiés troubles, des conseillers officieux, des comptes de campagne, des comptes off shore... 



Devant ce bazar, il nous a semblé urgent au Délit Maille de concevoir un outil intelligent qui permette à tout un chacun de remettre un peu d'ordre dans ce scandale d'Etat. Les équipes ont travaillé d'arrache pied pour pouvoir enfin proposer le kit de compréhension de l'affaire Karachi. 

Le kit Karachi  comprend les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation
- d'un juge coriace
- d'une princesse de Yougoslavie 
- de son époux, ancien conseiller en communication d'un chef d'Etat ( qui n'est en rien concerné), accusé de convoyer  force valises
- d'un ex-ministre et membre de la garde rapprochée d'un président (qui n'est en rien concerné)
- d'un président (12cm) et sa montre, qui n'est en rien concerné
- d'une valise


Grâce au kit Karachi, tricote et incarne ton juge Van Ruymbeke.


Epluche les dossiers.

 Etudie le passé des protagonistes.


La Princesse de Yougoslavie et son ex-époux. Image d'archive.


 Convoque les témoins. Recueille leurs révélations fracassantes.



Mène l'enquête, file, traque, accumule les preuves.









Fort de toutes ces preuves, tu obtiendras sans problème  des aveux circonstanciés.



Tant que tu y es, intercepte les conversations téléphoniques.  Surtout pendant la garde à vue. C'est très bien pour n'oublier personne dans l'histoire. Ce serait dommage tout de même.









En un mot comme en cent, avec le kit Karachi, Renaud Van Ruymbeke, c'est toi.

Précis et fiable, le kit Karachi est  l'outil qui manquait pour comprendre quelque chose à cette histoire.


Gracieusement joint à l'envoi, un président (12cm) et sa montre (qui n'est en rien concerné)


Et en t'abonnant aux mises à jour du Kit Karachi (envoi automatique de tous les prochains personnages impliqués dans ce mic mac), reçois également la valise, tricotée dans un  fil robuste et élégant.










17 commentaires:

  1. Oh je veux la petite valise! J'en veux plein! Et tant que j'y suis je rêve d'un film d'animation en tricot aussi!

    RépondreSupprimer
  2. @sabineKinouk: nous aussi on rêve d'un film d'animation. mais on n'y arrive pas. On enrage même de ne pas arriver à faire quoique ce soit de correct. C'est trop dur (((

    RépondreSupprimer
  3. Je suis heureuse d'apprendre que la jolie breloque n'est en rien concernée par tout cette histoire...ouf.
    ...Oui parce que forcément, t'as oublié d'accorder "concerné" mais tu parlais bien de la montre, hein? Quoi? il serait pas concerné "lui"???

    ...J'suis consTernée.

    Quant à la valise, j'veux la même aussi mais avec monogramme en point de riz. La classe.

    RépondreSupprimer
  4. tricoteras tu assez vite le fil de toutes les suites de l'affaire ??
    même si je te l'accorde, finalement tout le monde n'est pas concerné

    RépondreSupprimer
  5. Contente de te retrouver la tricotière. Je vois que tu as été fort occupée pendant l'été malgré tout. Merci pour le concours estival, c'était très généreux de ta part. S'il y a un prochain concours, j'adorerais la petite valise. Et la toge aussi. Magnifique.

    mammouth

    RépondreSupprimer
  6. et dans concerné, y a pas grand chose au final lorsqu'on y réfléchi. tout ça ça doit être un complot de villepin.

    RépondreSupprimer
  7. Ah oui, un film d'animation ce serait grandiose...
    Pas moyen pour le délit mail de trouver des "associés" ?

    RépondreSupprimer
  8. A force de n'être concerné par rien, il va réellement devenir un "con cerné" par toutes ces sales histoires sans lesquelles il semble ne plus y avoir de république possible ! Tu notes que je ne mets pas de majuscule à république car cela devient répu-gnant !
    Mireille

    RépondreSupprimer
  9. Filons la métaphore: cette affaire est-elle cousue de fil blanc?
    Bon courage au juge RVR! Il lui faudra en découdre pour dérouler tout le fil de l'histoire. Espérons qu'il ne se fasse pas embobiner!

    RépondreSupprimer
  10. je t'imagine à chaque fois en train de prendre tes photos avec tes petites marionnettes en laine et je ris toute seule !
    ce week end, j'ai pris des photos d'objets pour les vendre sur le b*n coin et j'ai pris un truc avec un miroir dans lequel je me vois alors j'ai pensé à toi et je me suis contorsionnée pour faire la même photo sans me voir dessus...j'ai aussi pensé te l'envoyer pour ta collec ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Difficile de résister à cette nouvelle vague de mallettes n'est ce pas? ;-) C'est fait de façon magistrale en tout cas! Et je suppose que l'emploi de "concerné" c'est à l'insu de ton plein gré? Comme un genre de lapsus prémonitoire?

    RépondreSupprimer
  12. Tricoter une valise.
    Respect.

    RépondreSupprimer
  13. la valise fait un tabac!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  14. Karachi kachi Maille aïe aïe, alors ?

    RépondreSupprimer
  15. bravi bravi bravo .épatant.

    RépondreSupprimer
  16. J'adore... depuis le tout début, j'adore. Bravo pour les tricots, je suis admirative moi qui sais à peine monter quelques mailles, ne parlons pas d'en perdre une, c'est carrément la cata.
    J'admire aussi le style et l'humour des reportages.

    Très belle idée et très beau blog que je recommande régulièrement à mes copines/ains de web.

    Bonne continuation,

    RépondreSupprimer