mercredi 14 septembre 2011

Quinquennat: Tricote ta sécurité



Dans le cadre de l'offensive contre le grand banditisme lancé par Claude Guéant, le Délit Maille a élaboré le kit Grenoble bis.

Avertissement: Attention! Ce kit fait très très peur.

Le kit Grenoble bis propose les instructions détaillées et les fournitures nécessaires à la réalisation d'une enfant roumaine de 13 cm. (On vous avait prévenus. C'est effrayant)



A l'usage des forces de l'ordre, le kit Grenoble bis permet,  comme le souhaite le Ministre de l'Intérieur, une identification rapide et sûre des enfants roumains, coupables de larcins gravissimes (vol de coca-cola, de boucles d'oreilles, de billets de 5, et même, parfois, vente de Tours Eiffel en plastique et tout) qui mettent en péril la République.

Grâce au kit Grenoble bis, les forces de l'ordre pourront sans difficulté arrêter plein d'enfants. C'est pratique. Et essentiel.

Pour répondre aux questions posées par nos lecteurs, non non, pas de kit valises de billets, de kit financement illégal des campagnes électorales, pas de kit  barbouzes en préparation. Le Délit Maille a choisi de s'aligner sur la ligne de conduite du Ministère de l'Intérieur, à savoir la traque sans merci des criminels de 1,20m et 25 kg.

9 commentaires:

  1. Sauvage !
    Il y a aussi les Comoriens de Marseille, source de toute la délinquance de cette bonne ville. Si si, le Comorien vole, le Comorien est retors, le Comorien est nombreux ici.
    Et il se reconnaît facilement, avec son pot de fleur sur la tête et sa grande robe.

    RépondreSupprimer
  2. @ Dominique: j'attends la prochaine population montrée du doigt pour faire un kit Duo. Au rythme où ça stigmatise, on ne suit plus, au Délit.

    RépondreSupprimer
  3. ou un coffret Boucs Emissaires. En jersey et en cinquante fascicules

    RépondreSupprimer
  4. Un coffret "pas vrais Français", tu peux y aller.
    En fait, c'est ça. Le Français est travailleur, ne vole pas, ne braque pas, il se reconnaît à l'auréole qu'il a autour de la tête. Et à sa CNI.
    Une copine m'a donné une idée géniale, que j'ai reprise. Je demande au mendiant (nous sommes une petite petite ville) devant DIA ce qu'il veut que je lui achète. L'actuel est muet, il a eu une trachéotomie. On s'est quand même compris jambon, beurre, pain de mie (à cause de ses deux dents). Et le sou du chariot. Merci à cette amie, qui lit aussi ce blog.

    RépondreSupprimer
  5. ben ça laisse sans voix parce que c'est bien triste,cette petite roumaine est tellement réaliste .Fais nous sourire Delit Maille dans ce monde de brutes.

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas moi, c'est eux, ils sont vraiment pas drôles parfois. vraiment vraiment pas drôles. Promis, les prochains sont plus glamour. Mais faut leur dire d'arrêter aux autres.

    RépondreSupprimer
  7. Houlalalla, avec ce nouveau boulot j'ai des kits de retard.

    Encore un très bon kit qui fait réfléchir.

    RépondreSupprimer
  8. ouais... on sait quoi faire dans quelques mois, mais en attendant quels dégâts....

    RépondreSupprimer