mercredi 17 août 2011

Arty Délit: Tricote ton Vélasquez



Tricote ton Vélasquez
















































27 commentaires:

  1. Chic, le supplément Art et Culture du Délit Maile !

    Quel bonheur, quelle joie d'accompagner l'infante Marguerite (merci Wikipédia) dans son évasion.
    La belle se fait la belle ! ;-)

    Le début d'une longue série, j'espère.

    RépondreSupprimer
  2. Le talent ne vous suffit pas, vous vous attaquez à l'art...Et bien vous m'en voyez ravis . Continuez comme vous le faîtes je trouve ça très bien.

    RépondreSupprimer
  3. Délit Mail,tu es trop forte et tu es trop drôle!
    Quelle dommage tout de même de finir chez Mc Do après une telle cavale !

    ps :je ne sais pas ou tu as pris certaines des photos mais je t'imagine très bien en train de poser ta marionnette en laine par terre et la prendre en photo sous le regard interloqué des passants...

    RépondreSupprimer
  4. @leyley: "interloqué" est un euphémisme. On en a encore des suées et l'envie de nous glisser dans un trou de souris à l'idée d'avoir osé.
    Merci de vos encouragements, les gens.

    RépondreSupprimer
  5. Terriblement poétique, cette cavale ! La fin est très drôle.
    Raté, je croyais que tu allais parler des JMJ.
    Mais ça, c'est dix fois mieux.
    Et je compatis, vous deviez avoir l'air instruits pour les photos !

    RépondreSupprimer
  6. Heu, en revoyant les photos, tu n'as pas collé la Ménine sur le cadre du tableau, et la corde ?

    Pas la peine de nous dire, cela fait partie de ton mystère, mais quand même. On se pose des questions.

    Combien de jours de prison pour dégradation de tableau ?

    RépondreSupprimer
  7. Toi tu es vacances et tu redoubles de talent!
    Merci de nous faire partager tout ça.

    RépondreSupprimer
  8. Toujours plus fort... toujours plus surprenante... toujours aussi sympa ! Quelle imagination !

    RépondreSupprimer
  9. Passé les bornes y'a plus de limite!! Mille Mercis et bravo!

    RépondreSupprimer
  10. bravo bravo ,c'est vrai que l'on devine que cette petite tiote voulait s'en aller .J'ai eu vraiment peur qu'elle ne s'en aille à Madrid .C'est parfait ,sa vie ne devait pas être Rose .

    RépondreSupprimer
  11. me dis pas que c'est pas vrai..........tu es allée au musée ????? t'es vraiment frappée mais j'adore!!!!!!!penses tu qu'un jour tu iras au vatican?

    génial,j'aurais aimé assister à la mise en scène

    kéké

    RépondreSupprimer
  12. Génial !!!!!!!!!!!!! ah oui, je t'imagine bien au musée en train de faire tes photos...lol !!!!!
    j'ai adoré, l'idée et tout et tout !!!!!!!
    vraiment bravo, je ne me lasse pas !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  13. superbe idée très poétique et quel talent merci pour cette balade

    RépondreSupprimer
  14. Total respect, prosternation.

    RépondreSupprimer
  15. c'est trop je ne m'en lasse pas!
    très émouvant aussi

    RépondreSupprimer
  16. J'aime beaucoup beaucoup !
    Bravo et merci pour ce bel instant de poésie !

    RépondreSupprimer
  17. On frise là le grand art, tant dans l'idée que dans la mise en scène ! J'aime les photos avec les grandes perspectives dans les salles du musée !
    Et fuir pour un mcdo ?! ah non quand même pas ! bon si c'est de la dérision je prends !
    Merci encore, belle journée.
    Mireille

    RépondreSupprimer
  18. mince, j'aurais dû te commander une poupée et la mettre en scène aux JMJ. C'eût été drôle.

    RépondreSupprimer
  19. J'adore cette ... aventure au Musée...

    RépondreSupprimer
  20. C'est vraiment une idée géniale, la menina qui s'échappe du tableau pour aller au McDo!

    J'aime beaucoup ces mises en scène soignées! Bravo!

    RépondreSupprimer
  21. Là franchement, la tricotière, je m'incline. Trop impressionnée, je suis. Ce sens du détail. La beauté du tricot de l'infante. Et l'auto-collant. Ça doit être drôlement chouette dans ta tête. Pour le coup du tableau, c'est de la magie? Parce que comme Dominique, je me pose des questions.

    mammouth

    RépondreSupprimer
  22. prises de vues impressionnantes, mise en scène superbe... comme le remake d'Un homme et une femme entre Sarko et Angela... poète et pleine de talent... Vous avez une de ces imaginations, c'est merveilleux. Elle est si adorable votre Ménine qui se fait la belle... et puis après tout, pourquoi pas le MacDo, ça pourrait bien être le rêve d'une petite fille trop contrainte par son éducation et l'étiquette de cour d'aller là où tous les autres enfants ont le droit d'aller... Elle est terriblement attendrissante votre idée...
    Marie-Pierre

    RépondreSupprimer
  23. extrêmement drôle!!!!merci!

    RépondreSupprimer
  24. Là, je me prosterne !! L'infante qui s'échappe du tableau, le reportage photo sur sa fuite, c'est grandiose. J'imagine son angoisse devant notre monde, j'aime son regard sur la photo où elle longe le mur, on dirait qu'elle a peur d'être poursuivie.
    Sur la dernière photo, je n'avais pas imaginé qu'elle arrivait à destination, comme je l'ai lu dans les commentaires. J'ai plutôt imaginé qu'elle accusait le choc.

    RépondreSupprimer
  25. vue grâce au retour de Pablo ! Aaahhh les frites de Mac'Do, quelle tentation !:)

    RépondreSupprimer